40 ans d’enseignement en immersion occitan français avec J.L. Blénet

Pourquoi le Canada est une référence sur l’enseignement des langues ? Car l’immersion anglais – français cartonne auprès des 430.000 enfants du Canada anglophone. En France, le bilinguisme français – langues régionales à l’école n’a que des avantages explique Jean-Louis Blénet, co-président de Confederacion Calandreta. Et cerise sur le gâteau : une classe bilingue occitan – français ne coûte pas plus cher qu’une classe monolingue en français.

Pourquoi sommes-nous à la traîne en France ? “C’est une question idéologique”. Comme pour l’écologie, faire évoluer les mentalités prend du temps. Bientôt une meilleure place pour le basque, breton, catalan, corse, occitan (et ses dialectes) et l’ensemble des langues régionales de France ?

Affichez les sous-titres en cliquant sur la 3e icone en bas à droite

ALLEZ PLUS LOIN :

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.