2020 sera t’elle l’année des animaux ?

Les cirques avec animaux sont interdits dans de nombreuses communes. Les Jeux Olympiques à Tokyo amènent également une curiosité. André Abbe revient sur le commerce des animaux. Une raison pour ressortir cette archive atypique d’un lointain voyage en Afrique…

André Abbe chatouille un rhynoceros
Un Varois chatouille un rhinocéros blanc… Photo : André Abbe

J’ai eu envie de ressortir cette photo en lisant quelque part qu’au moment des J.O de Tokyo les Japonais mettraient en vente des objets en ivoire. J’ose espérer que l’info est fausse.

En 1984, dans le parc de Masai Mara au Kenya, j’avais eu l’occasion de caresser des rhinocéros blancs gardés par des rangers qui les protégeaient des braconniers. Les rhinos blancs en liberté se font rares, les noirs sont en voie de disparition. L’ivoire de leurs cornes vaut très cher. Il y a des asiatiques assez naïfs pour croire qu’il aurait des vertus aphrodisiaques.

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.