L’ARMOIRE AUX 8 SERRURES

L’isolement dû aux particularités géographiques des communautés du Briançonnais a façonné au fil des siècles une identité politique propre à cette région montagneuse.    

En 1343, ces communautés achètent leur statut d’autonomie au dauphin Humbert II prenant ainsi le contrôle de la lutte contre les épidémies, les inégalités et les invasions fréquentes en ces époques troublées.

La chartre ainsi établie est connue sous le nom de république des Escartons,

Le terme escarton signifiant répartition.

Cette véritable constitution regroupe au sein de l’Escarton du Queyras les sept communautés d’Aiguilles, Abries, Arvieux, Château Ville-Vieille, Molines, Ristolas et Saint Véran.

Cette république perdurera jusqu’à la révolution française de 1789.

C’est un menuisier de Saint Véran qui a construit l’armoire fermée de huit serrures dont chaque représentant des sept communes avait la clef, plus une pour le secrétaire général du Queyras.

Cette armoire contenait tous les documents officiels et archives de la république des Escarpons, elle est aujourd’hui visible à la mairie annexe de ville-Vieille.

Merci à Patricia Jouve de nous avoir suggéré cet article.

Photos : canal solaire-canalblog

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.