Concours de sardane

Un dimanche de 1984 (ou 85) sur la plus grande place de Barcelone j’avais assisté à un spectacle surprenant, un concours de sardane. A un moment donné de l’exécution d’une pièce, un brouhaha sourd s’élevait sur la place. Les danseurs comptaient leurs pas à voix basse, mais ils étaient des centaines. Un bon danseur de sardane doit être fort en arithmétique ! L’improvisation n’a aucune place.

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.