Débord et débordement

DSCF3999.JPG

En provençal le “debord”, c’est l’inondation. Ces jours ci les oreilles des Roquebrunois ont sifflé car on a beaucoup parlé de nous à la télé. Pourtant le debord ou débord si on francise, a toujours fait partie de notre vie. Il y en a eu 11 la même année vers 1930…

Mais voilà, trop de toitures, trop de goudron, trop de terres en friches ont aggravé les inondations et les permis de construire en terrains inondables n’ont rien arrangé.

Les débordements médiatiques avec des images misérabilistes permettant de faire de l’audience me révulsent.

André Abbe

photo: l’Argens en crue sur fond de rocher de Roquebrune

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.