Deux frères morts à la guerre….

Jules Fabre est né en 1879 à Gonfaron et Louis est né en 1897 à Toulon, ils avaient 18 ans d’écart

Ils étaient les frères de mon arrière grand mère maternelle.

Jules engagé dans la marine était second mécanicien, il disparut sur le vapeur St Simon qui fut torpillé en avril 1917 au large de Bizerte en Tunisie par l’UC37 commandé par un as de la chasse sous marine allemande Otto Laundburg.

Il est titulaire de la Légion d’Honneur et de la Croix de guerre avec palmes et étoile de bronze délivrées à titre posthume.

Louis quant à lui était fantassin est est tombé presque à la fin de la guerre en septembre 1918 à Feuilly.

Il avait été cité à l’ordre de sa division le 21.11.1917 et décoré de la Croix de guerre avec palmes et étoile d’Argent.

“A eu une très belle attitude au cours des durs combats du 23 au 26.10.1917 pour la conquête de l’éperon et du village de Pargny-Filain”

dans l’Aisne.

Ci joint les médailles de Jules ainsi qu’un lien donnant accès à l’épopée du St Simon, Jules figure dans la liste des disparus en bas de la page.

https://www.histomar.net/GSM/htm/simon.htm

 

 

 

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.