L’été du bon pasteur

bbbbbjdlbebbdef012.jpg

Je viens de retrouver cette photo vieille de 40 ans, prise sur les pentes du mont Mounier, dans le Mercantour, sur la commune de Beuil (Alpes- Maritimes). Mon ami Bernard Bellini de Châteauvieux (haut Var) porte sur ses épaules une brebis blessée. Pendant les 100 jours qu’ils passent en haute montagne, les bergers ont la charge de moutons qui ne leur appartiennent pas tous. En l’absence d’un vétérinaire à proximité, ils doivent assurer les premiers soins aux bêtes blessées ou malades… Il est question actuellement des 35 heures de travail hebdomadaire… les bergers pendant l’été les font en moins de trois jours.

En prenant la photo, j’avais immédiatement pensé aux images du Bon Pasteur ramenant la brebis égarée, présentes sur les peintures religieuses du Moyen- Age. Il s’occupe de la brebis égarée mais il doit garder un oeil sur le reste du troupeau. Pas facile. Le retour du loup complique singulièrement le travail des bergers, je comprends leur désarroi.

________________

Depuis la prise de vue de cette photo a été créé le Parc National du Mercantour à cheval sur les Alpes- Maritimes et les Alpes de Haute Provence.

André Abbe

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.