Fête : Bravade à Fréjus en 1974

Belle fête provençale, c’est dans la Var qu’on trouve la première bravade de la saison. Retour en 1974 en images sur cette tradition

L’historique

A Marseille à l’époque antique, des soldats protégeaient les processions. Ensuite au Moyen-Âge, les participants dits “Bravadaire” en provencal repoussaient les ennemis. A Aix en Provence, Charles d’Anjou instaura la bravade pour exercer les jeunes au maniement des armes.

Dans Calendau, Frédéric Mistral évoque la bravade : “lis escoupeto di bravadaire” (les mousquetons des bravadeurs)

Aux armes !

La bravade n’est pas du folklore : c’est une vraie tradition religieuse. Chaque bravade célèbre son Saint : on célèbre l’entrée à Fréjus (Var) de St François de Paule (né en 1417), Saint Georges à Puyméras (Vauclause), Sainte Maxime (Var), Saint Tropez (Var). On trouve d’autres bravades dans le Var à Cogolin, Varages et La Verdiére.

Les chasseurs provençaux qualifient même de “bravade” une partie de chasse où sont tirés de nombreux coups de fusils.

Fréjus en 1974

Un film amateur unique montre la bravade de Fréjus au XXe siècle. Et à PASSADOC, on adore !

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.