Fréjus et Palmyre : un point commun

Vestiges de Palmyre en 1973

Le point commun entre Fréjus en Provence et Palmyre en Syrie ? Réponse : les vestiges romains !

A Passadoc, nous avions hésité à publier cette photo de Palmyre. Maintenant nous avons trouvé la connexion avec Fréjus notamment grâce ses arènes. Le photographe provençal y était allé en voiture en 1970 (nous allons publié son témoignage).

L’ex maire de Fréjus avait interdit l’organisation de corridas espagnoles celles où le toro meurt à la fin. Les arènes romaines de Fréjus étaient le lieu le plus oriental du monde de la tauromachie. Pour trouver une corrida avec mise à mort plus à l’Est, il fallait aller… au Mexique en traversant l’Europe, l’Asie et le Pacifique. « La dernière mise à mort à Fréjus, c’est celle des arènes elles-mêmes. Une restauration trop radicale les a défigurées » juge André Abbe.

Vestiges de Palmyre en 1973

Vestiges de Palmyre en 1973

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.