“Honneur aux Etrangers”

“Honneur aux Etrangers”, la banderole était tendue au dessus de l’entrée de Roquebrune (Var) pendant la Fête de Notre Dame… les étrangers de l’époque c’étaient les gens du Puget et du Muy, villages les plus proches, sur l’autre rive de l’Argens.

Ceux qui venaient de loin ou de …très loin étaient “Les étrangers du dehors”. Aujourd’hui, les étrangers en Provence viennent pour travailler, passer leur retraite ou leurs vacances… et pour finir nous aurions du mal à définir ce qu’on appelle “un étranger”. La nationalité écrite sur le passeport est trompeuse. Dans ma commune les oléiculteurs les plus performants sont belges. Pour moi ce ne sont pas des étrangers.

J’aurais tort d’être hostile aux étrangers… étant étranger moi même quand je voyage !

Je ne résiste pas au plaisir de donner un coup de chapeau photographique à “Un Anglais du Var” qui était venu avec sa chienne Bella manifester à Brignoles contre le projet de recherche des filons de gaz de schiste dans le sous-sol varois, qui aurait précédé de peu l’exploitation, soyons en sûr. En 2020, ce gaz ne vaut plus grand chose après la chute des cours du pétrole. Les Américains ne savent plus quoi en faire.

Cette exploitation aurait saccagé notre pays et fait un flop financier. Nous n’étions pas très nombreux à manifester à Brignoles, 99 sur cent Varois de souche étaient restés chez eux. Mais l’Anglais du Var était présent.

Photo à Brignoles (Var) : André Abbe

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.