Jean-Pierre Mocky et… Mouco qui

Que faisait Jean-Pierre Mocky dans sa jeunesse ? Il est né à Cannes. Dans ses jeunes années, il était plagiste au Carlton et apprenait même à nager comme il l’explique dans cet entretien de Paris Match !

Source : Paris Match – mai 2010
Photo : Harcourt en 1948 / RMN

J’ai toujours associé Jean Pierre Mocky à “Mouco qui” qui veut dire en provençal “Et voilà” qui servait à ponctuer une phrase (on appelait les mauvais garçons toulonnais les Moko, c’est une autre histoire).

Après avoir vu un film de Mocky,je me disais voilà comment on réussit un film grand public de qualité.

“Un drôle de paroissien” (1963) avec Bourvil pilleur de troncs, est un chef d’oeuvre d’humour décalé.

“E mouco qui”… adieu Jean-Pierre Mocky !



Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.