Les jouteurs pied à terre… bientôt à nouveau sur la tintaine

Buste de Saint Pierre à Saint Raphael Var porté par des hommes en costume traditionnel de jouteur - photo André Abbe en 1987

Mon ami Henri Laugier, targaire (jouteur) pendant 50 ans de l’équipe d’Agay (Var), figure de son sport, m’a dit que la saison des joutes avait été fortement perturbée à cause de la covid 19 en Provence et en Languedoc.

Prions pour que la saison 2021 puisse se dérouler normalement. Une intervention de Saint Pierre serait la bienvenue. Sur la photo prise un dimanche d’août 1987, les targaires de l’équipe de saint Raphaël, portant un buste de Saint Pierre, patron des pêcheurs, se rendent au port en procession, puis ils embarqueront sur des embarcations pour transporter le buste sur l’îlot du Lion de mer. Cette fête qui se déroule chaque été n’est pas faite pour attirer les touristes. C’est une tradition à laquelle les pêcheurs, les jouteurs, les vieilles familles Raphaëloises tiennent beaucoup.

Précisons que jouteurs provençaux et languedociens ne peuvent pas s’affronter car ils ne disposent pas du même règlement de leur sport, les lances ne sont pas identiques… En Provence c’est “la Targa” (ou la Targo en graphie félibréenne), en Languedoc c’est “los Ajusts”, si je me souviens bien. Pour être précis signalons qu’il existe les comités Provence (Bouches du Rhône) et Côte d’Azur (Var- Alpes Maritimes). Sur la tintaine (plateforme de 50x70cms), le jouteur portant taïole (large ceinture en tissu) et un plastron aux couleurs de son club sur la poitrine, tient dans sa main droite une lance de 2,70 et dans sa main gauche une boite en bois, le témoin, qui l’empêche de s’emparer de la lance de l’adversaire.

A saint Raphaël et à Agay, les clubs que je connais, l’ambiance est conviviale, les garouilles (disputes) sont rares. Souvent les jouteurs adversaires qui se retrouvent à l’eau se font la bise. Il y a un côté chevaleresque dans tout ça. D’ ailleurs nos joutes sont les derniers exemples des tournois médiévaux.

Les Egyptiens du Moyen Empire étaient jouteurs, des gravures l’attestent.. En Europe aujourd’hui ce sport est encore pratiqué en Suisse, en Allemagne, en France, dans le Nord, en Alsace, à Lyon, à Givors, en descendant le Rhône en Ardèche et sur la côte méditerranéenne. Il n’y a pas de jouteurs pros vous l’aurez deviné.

Les règles locales s’imposent partout mais une Fédération Française réunit tout le monde, ceux qui joutent sur les rivières et ceux qui s’affrontent sur l’eau de mer.

Autrefois, toutes les barques de jouteurs étaient actionnées par des rameurs, mais aujourd’hui certains comités ont choisi le moteur. Dommage, l’adresse et la force des rameurs comptait autant que celles des jouteurs sur la tintaine.

André Abbe

Photos : André Abbe – Saint Raphaël (Var) en 1987

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.