17 juillet 1794 : une religieuse du Lot décapitée

Le 17 juillet 1794, les seize religieuses Carmélites de Compiègne étaient décapitées à Paris, quelques jours seulement avant la fin de la Terreur… il y a tout juste 225 ans. Le Tribunal révolutionnaire n’avait pas grand chose à reprocher à ces pauvres femmes pourtant.
Parmi elles se trouvait une occitane née à Cajarc (Lot).
Dans la magnifique pièce de Bernanos “le Dialogue des Carmélites” on n’entend jamais cette voix occitane, toutes les sœurs ont l’accent réglementaire du théâtre français. J’ai pourtant vu deux interprétations de cette pièce à la télévision.
En France, il est interdit d’avoir l’accent du Sud quand on joue du Bernanos, ça ferait pas sérieux.

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.