Les appétits du vautour fauve

Nature. La réintroduction du vautour en Provence ne fait pas que des heureux explique André Abbe.

 
Vautour dans la vallée du Verdon (Provence); vulture in the Verdon valley (Provence)

Vautour dans la vallée du Verdon (Provence); vulture in the Verdon valley (Provence)

Photo: Pierre Laumond

Le vautour fauve est un bien bel oiseau. En voir une douzaine au dessus de nos têtes planer en faisant des cercles est un bien beau spectacle, j’ai eu l’occasion d’y assister dans la Drôme. Ce vautour avait disparu de Provence, victime des chasseurs. Il a été réintroduit, venu d’Espagne il y a vingt ans environ.

J’avais visité une grande volière près de Rougon (04), au dessus des gorges du Verdon où étaient élevés de jeunes vautours avant d’être libérés. A l’époque les gens du métier assuraient que ces vautours ne mangeaient que des animaux morts et qu’ils rendraient de grands services pour améliorer la qualité de notre environnement. Est ce parce que ils sont trop nombreux ?

Toujours est il qu’ils s’intéressent aussi aux agneaux qui viennent de naître. Nos moutons subissaient les assauts des loups, des lynx, des chiens errants, ils subissent aussi aujourd’hui ceux des vautours fauves.

Les moutons sont-ils de trop sur nos montagnes ? La question est posée

André Abbe

    %s

    Vous devez être connecté pour poster un commentaire.