L’expo PASSADOC : on va dépoussiérer les archives du sud

Pourquoi une expo ?

Notre objectif : transmettre à tous, même aux plus jeunes, des témoignages méconnus du public. En particulier, nous voulons faire connaître ces histoires et les photos qui les accompagnent.

Notre projet : bâtir une grand expo en 3 étapes. C’est un projet vaste, sur plusieurs années. Nous commençons donc par des expos temporaires nécessitant peu d’investissement, puis des expos plus vastes itinérantes avec une grande expo estivale.

1. Au démarrage : une expo temporaire

eN BREF

  • Nous avons choisi 8 photos issues des années 70 dans le sud : rassemblements du Larzac, villages vidés de ses habitants, protestations des agriculteurs…
  • Pour chaque lieu où nous installons l’expo :
    • Nous lançons un concours pour récupérer des photos d’archives sur les années 70 issues de la région où nous allons exposer
    • Le public vote pour sélectionner les photos exposées qui viendront compléter l’expo
    • Nous exposons dans le lieu pendant plusieurs semaines
    • Nous organisons un vernissage pour pouvoir nous rencontrer
PASSADOC propose régulièrement des concours photos. Pour l’expo temporaire, les concours permettront d’identifier de nouveaux archives tout en faisant connaître l’association et ses activités

LES EXPOS : OÙ ET COMBIEN ?

PASSADOC a déjà identifié plusieurs lieux d’expos dans le sud qui nous accueillent gratuitement. Reste à financer les tirages des photos :

Pour la 1ère expo : 10 x 50€ = 500€ (c’est l’investissement initial)

Pour la 2e expo et les suivantes : 2 x 50€ = 100€ (on imprime uniquement les 2 photos gagnantes issues concernant le nouveau lieu d’expo)

Pour la 3e, la 4e expo : idem 100€

et ainsi de suite…

Donc le nombre de lieux d’expo dépend des financements que nous trouvons !

A noter : PASSADOC n’a pas encore de permanents, ces événements dépendent exclusivement de l’investissement personnel des bénévoles de l’association.

PASSADOC va s’appuyer sur TROCR pour récolter des dons. 100% du montant des dons récoltés sur TROCR iront à la réalisation de tirages photo pour les expos

Les photos : c’est vous !

L’objectif est d’utiliser l’expo pour faire appel aux photos d’archives du public. Combien de trésors prennent la poussière dans les tiroirs ? Combien d’histoires vont disparaître avec la personne qui les porte dans sa mémoire ?

Chaque lieu d’expo sera un prétexte pour organiser un battage médiatique. Passadoc veut pousser les jeunes générations à motiver les aînés à faire ressortir les archives !

Deux photographes de métier jouent le jeu ! André Abbe et Pierre Collombert maintenant à la retraite contribuent à l’expo. Dans leurs archives, il y a des pépites, des événements capturés sur l’instant. C’est d’ailleurs les photos et textes d’André Abbe que PASSADOC continue de publier quotidiennement sur Facebook.

Donc la collection de tirages photo va s’agrandir avec les expos. C’est cette base qui va servir à la constituer l’expo itinérante.

Jacques Chirac et Pierre Collombert au salon de l'agriculture
Photo : le photographe Pierre Collombert (au centre) avec le Président Jacques Chirac lors de l’expo des photos de son livre “Paysans nos racines” préfacé par Jean-Pierre Coffe, en 2005.
Photo : Jean-Pierre Hochet
Photo : le photographe André Abbe après une récolte de figues en 2016

2. L’expo ITINÉRANTE

eN BREF

  • Nous continuons sur la thématique des photos des années 70 dans le sud
  • Nous identifions des partenaires qui disposent de fonds d’archives : une entreprise qui a conservé des témoignages, une municipalité qui a un fonds d’archives et un local pour exposer, un comité du tourisme qui dispose d’un lieu d’expo et nous met en relation avec des ayants-droit, une agglomération ou une métropole intéressée par le projet…
  • Nous passons d’une dizaine de cadres photo à une trentaine sur un espace d’environ 20m2
  • Nous jouons sur la créativité, l’aspect ludique et l’interactivité pour impliquer même les plus jeunes
  • PASSADOC lance à nouveau un concours pour récupérer des photos d’archives
  • L’expo circule de lieu en lieu
PASSADOC propose quotidiennement des quiz sur Facebook. Le “Quiz des Pichoun de 7 à 117 ans” est un quiz en vidéo. Sur la photo : Valdo Seiden a théâtralisé un quiz depuis le musée archéologique Lattara. Valdo est étudiant de Master 2 à l’Université Paul Valéry à Montpellier (Hérault). Il a improvisé ce quiz Passadoc à l’intérieur du Site archéologique Lattara – Musée Henri Prades à Lattes (Montpellier Méditerranée Métropole). Chapeau bas !

LES EXPOS Itinérantes : OÙ ET COMBIEN ?

L’enjeu est d’identifier les partenaires publics (collectivités territoriales) et privés (entreprises, mécènes) pour mener à bien l’opération : lieu, financement.

PASSADOC reste le maître d’œuvre en s’appuyant sur les moyens logistiques et humains mis à disposition par les partenaires. Et les bénévoles de l’association continueront d’investir à titre personnel…

Des photos déjà archivées… ou pas

Là encore, l’objectif est de transmettre l’histoire, les traditions et le patrimoine du sud grâce aux archives. PASSADOC va faire à nouveau appel aux individus pour compléter les tirages photos déjà réalisés lors des précédentes expos. Au total, ce sera entre 20 et 30 photos :

  • Les fonds d’archives publics ou privés de nos partenaires
  • Les 8 photos d’André Abbe et Pierre Collombert
  • Les photos issues des concours auprès du public de l’expo temporaire (leur nombre dépend du financement initial)

De nouvelles campagnes de communication seront utilisées pour faire appel au public pour les archives des années 70.

PASSADOC est très actif sur les réseaux sociaux comme Facebook.. et ce sans dépenser en publciité !

3. Ensuite deux autres expositions itinérantes

PASSADOC organisera deux nouvelles expositions temporaires. Tout reste inchangé, sauf les périodes historiques concernées :

  • Fin 70, début années 80
  • Années 80, début années 90

Les partenaires engagés dans la durée et motivés resteront à nos côtés… D’autres partenaires viendront se greffer au projet !

Le public envoie ses archives à PASSADOC. Avec ces documents, c’est une partie de l’histoire qui renaît. Grâce à cette photo, Jean-Pierre Violino raconte l’histoire de France appuyé par des documents personnels, ici ses ancêtres Joseph et Nicolas Violino

4. Enfin une grande expo estivale

eN BREF

  • On reprend toutes les œuvres déjà exposées lors de toutes les expos : tirages photos, les histoires, les créations ludiques et interactives
  • On les présente lors d’une ou plusieurs grandes expositions durant l’été
  • Le public ciblé est très large : les gens du sud et également les personnes de passage l’été
  • Là encore les partenaires publics et privés sont fondamentaux !

LES GRANDES EXPOS ESTIVALES : OÙ ET COMBIEN ?

C’est encore tôt pour détailler dans quels lieux des 5 régions du sud se tiendront ces expos. Mais nous avons deux certitudes :

  • PASSADOC aura acquis plusieurs années de vécu sur le montage de projet d’expositions
  • Les partenariats les plus solides permettront naturellement de mener ce projet de grande expo à terme
PASSADOC couvre 5 régions : Auvergne Rhône Alpes, Corse, Nouvelle Aquitaine, Occitanie et Provence Alpes Côte d’Azur.
Sur la photo, le Rhône fait la frontière entre deux régions (Occitanie et PACA) – Photo : Colette Valli Richomme

Et le grand gagnant est…

Pourquoi investir son temps, ses archives, voire son argent dans le projet d’exposition PASSADOC ?

Parce qu’il permet de faire (re)vivre le passé. De transmettre notre histoire, notre patrimoine, nos traditions… fil conducteur de la transmission de nos valeurs !

Trocr une appli de troc pour financer les associations
PASSADOC s’appuie sur TROCR pour lancer le projet d’expos. Il permet de faire des dons à PASSADOC de manière innovante, depuis un smartphone. Cette appli pourra contribuer à transmettre : les plus jeunes aidant leurs aînés à troquer des objets, les aînés transmettant leurs histoires aux plus jeunes. C’est ça aussi la transmission !

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.