L’Occitanie en or

L’or de Pépette. Alors qu’une skieuse originaire d’Ariège  donne la première victoire aux JO, Passadoc revient sur l’identité de la championne Perrine Laffont.

Perrine Laffont célèbre sa victoire aux JO; Perrine Laffont celebrates her victory at the Olympics
A 19 ans, Perrine Laffont a offert à la France sa 1ère médaille d’or aux JO de Corée 2018 en ski sur bosses;
19-year Freestyle skier Perrine Laffont won the first Gold medal for France during the 2018 Olympics in Korea

A 19 ans Perrine Laffont de Lavelanet (Ariège) dite Pepette a gagné la médaille d’or du ski de bosses, c’est la première médaille de la délégation française en Corée, après l’échec d’un autre pyrénéen Martin Fourcade au biathlon. Ses grands -parents et ses parents étaient au bas de la piste pour l’encourager dans une froide nuit, sans leur vêtements chauds qui s’étaient égarés quelque part dans un aéroport entre Toulouse et Séoul.

Il y a 4 ans lors des Jeux Olympiques d’hiver de Russie, Perrine était déjà présente. Après avoir obtenu la cinquième place lors des qualifications, elle avait échoué lors de la finale. Ses larmes avaient ému les téléspectateurs. Son accent ariégeois avait fait rigoler la presse parisienne. Je me souviens que dans l’émission d’info de France Inter du lendemain matin une journaliste cherchant à être drôle s’était ouvertement foutue de sa gueule et de son accent.

Non seulement Perrine a gagné en 2018, mais en plus elle a perdu son accent ariégeois. Je suppose qu’on l’ai aidée à le perdre pour qu’elle soit vraiment présentable. La victoire de Paris est totale. Toutefois l’accent occitan n’a pas complètement disparu dans la bouche de Pepette. Difficile de tout faire disparaître.

Encore un effort les communicants et vous ferez d’une jeune fille née non loin du château de Montségur une jeune femme digne des beaux quartiers de la capitale.

André Abbe

PS : Je sais ce que c’est de ne pas avoir de vêtements chauds en février en Corée. On se gèle. Moi j’avais oublié d’en emporter. Je croyais que l’hiver était clément entre le 36em et le 38em Nord.

La victoire vue d’Occitanie

https://youtu.be/2gZZmimYVXM

Retour en 2014 où Perrine était la benjamine de l’équipe de France
Et une interview après la victoire de 2018

https://youtu.be/vSifvdOXZ_s

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.