Nostalgie sur la RN7

“On est heureux Nationale 7” chantait Charles Trénet… mais traverser les villages provençaux en été dans les années 50 était devenu une épreuve pénible pour les automobilistes.

Panneau sur la Route Nationale 7; signs on the N7 main road

Aujourd’hui les routes de contournement et les autoroutes ont rendu leur tranquillité à nos villages et nos petites villes. Mais il-y-a toujours des restos bien sympas tout au long de la RN7 où s’arrêtaient les automobilistes qui faisaient Paris-Nice en trois jours.

A Tourves et au Muy dans le Var on organise chaque été une reconstitution des embouteillages avec des 4cv, des Deuchs, des Dauphines et des Arondes. La nostalgie nous étreint. Que revienne le temps de la Traction de mon père sur laquelle j’avais appris à conduire.

André Abbe (texte et photo)

Reconstitution du bouchon de la Nationale 7 à Tourves (Var), en 2013

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.