Quand un homme remplaçait Marianne sur les timbres

Mais que s’est-il passé sur ces timbres ? Le savez-vous ?

Très fiers d’accueillir Philippe Natalini sur le site Passadoc. Philippe est un passionné d’histoire. Aujourd’hui il nous régale avec cette incroyable anecdote historique…

Timbre Général de Gaulle 1942

Des résistants marseillais créent des timbres

Le saviez vous ?.. Durant la seconde guerre mondiale, un groupe de résistants marseillais réalisèrent l’impression de faux timbres à l’effigie de De Gaulle…

À partir de 1942, un réseau de la résistance marseillaise décida de marquer les esprits en émettant un faux timbre à l’effigie de De Gaulle. Ces faux timbres serviront à affranchir des lettres d’intimidation et de menaces expédiées aux “collaborateurs” de la région. Le dessinateur de l’équipe réalisa d’abord une maquette très réussie. Puis, c’est un employé d’un grand quotidien local qui en réalise un cliché afin que l’impression puisse débuter.

comment les résistants ont créé ces faux timbres avec le général de gaulle ?

Ingénieux, les résistants faussaires utilisent la bande blanche centrale des vraies feuilles de 100 timbres, la dite bande séparative ayant la même dimension que les timbres. Ainsi, c’est le même véritable papier déjà gommé qui est utilisé pour imprimer les contrefaçons.

De même, pour que l’entraînement du papier sur la machine d’impression rudimentaire s’effectue correctement, les faussaires laissaient deux bandes de 10 timbres entourant la bande centrale. C’est ce qui explique que le faux timbre de Marseille fut toujours​ imprimé entre deux vrais timbres, à l’effigie de Pétain ou Mercure en général.

Installé presque de profil dans le médaillon, le portrait de De Gaulle était surmonté de «République Française» à la place de « Postes Françaises » figurant sur les vrais. De même, la signature de « J.Piel » figurant sur les vrais timbres à été remplacée par la signature factice de «J.Pill».

Timbre du Général de Gaulle imprimé par des Résistants en 1943

2500 timbres collector avec le général de gaulle sortis en 1943

Ces faux timbres ne furent tirés qu’à 2.500 exemplaires et mis en circulation dès le début de l’année 1943. Les postiers du bureau de Saint-Giniez de Marseille jouèrent un rôle important dans cette affaire. Patriotes convaincus, ils oblitéraient les faux timbres et acheminaient les courriers affranchis de ces faux.

Les résistants les plus déterminés se servirent de ces faux timbres pour adresser menaces et intimidations à certaines hautes personnalités collaborant avec l’occupant, et même à des membres de la Gestapo locale.

Cela entraîna plusieurs enquêtes et la direction régionale des postes réagit par une circulaire lorsque fut découverte l’existence de ces faux timbres. Distribuée dans les différents bureaux de poste locaux, ces directives ne furent quasiment pas suivies.

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.