Avec le Trio Bramerie à Roquebrune (Var)

Le “Comitat d’Estudi Provençau” de Roquebrune a fêté ses 40 ans de conférences et de concerts avec le Trio Bramerie.

André Abbe nous présente ce trio unique, rencontré fin 2019 lors d’un concert privé exceptionnel…

le Trio Bramerie en concert à Roquebrune Var
Le trio Bramerie le 12 décembre 2019 pour un concert privé exceptionnel à Roquebrune sur Argens (Var) – photo André Abbe

“Chanteuse occitane” comme on disait autrefois, Miquèla Bramerie depuis près de cinquante ans chante avec bonheur en provençal des chansons dont elle est l’auteur, d’autres tirées du répertoire provençal traditionnel ou contemporain, d’autres enfin venues de Catalogne, d’Amérique latine.

Le plus souvent soliste, on l’a entendue en compagnie de Mireille Durand avec le duo O-A, avec le groupe de chanteuses “Lei Chapacans” et l’ensemble de Pedro Aledo. Je ne suis pas le seul à avoir aimé la chanteuse Miquèla puisque un producteur gallois publie plusieurs disques extraits des 33 et 45 tours du siècle dernier.

Depuis quelques années, Miquèla ne chantait plus guère mais se produisait comme récitante, avec le Corou de Berra par exemple dans un concert très réussi consacré à Mistral.

Miquèla et Thomas répètent, années 1980 – photo André Abbe

Ayant eu plusieurs fois l’occasion d’entendre Thomas, contrebassiste de jazz apprécié des amateurs des deux rives de l’Atlantique, et ayant appris que son petit fils Emile (le fils de Thomas fils de Miquèla et du regretté Yves, vous me suivez) était un bon guitariste amateur, je me suis permis de dire à Miquèla un jour que je passais chez elle “et pourquoi vous ne constitueriez pas un Trio Bramerie ?  Ce serait une belle expérience pour vous et je suis persuadé que ça donnerait un concert original en tous points”.

Banco, les trois artistes ont été d’accord et un beau jour de juin 2017 le Trio Bramerie a donné son premier concert à Roquebrune (Var) organisé par “lo Comitat d’estudi Provençau” que je préside depuis la saint Glinglin.

Le public a été épaté par cette première réussie. Au cours d’un concert de trois quarts d’heure, j’ai retrouvé, en plus d’une bossa nova, “Alfonsina” traduit de l’espagnol et “l’Estaca” du catalan dans lesquelles Miquèla excelle particulièrement. 

Thomas (au centre) en répétition dans les années 80 – photo André Abbe

Le Trio Bramerie est revenu à Roquebrune le 12 décembre 2019 pour fêter les 40 ans de conférences et concerts  organisés par notre association C.E.P (comme le cep de vigne). Le Trio s’est produit depuis à plusieurs occasion dans la région de Toulons avec succès. Deux ans plus tard, l’association voix- guitare- contrebasse a été peaufinée. Le chanteur et ami gavot André Peyron s’est joint à la fin au Trio pour un “Se Canta” émouvant.

Thomas est parait il le plus motivé des trois pour continuer l’aventure du trio qui pourrait devenir “le Très Bramerie” , le double sens n’échappe à (presque) personne.

Longa Vida au Trio de tria

André Abbe

-Unique Trio: Thomas qui s’est penché sur le sujet a eu beau chercher, il ne connaît pas d’autre exemple de Trio voix- guitare – contrebasse… Brassens chanteur  guitariste était accompagné de son fidèle contrebassiste, il y a une ressemblance.

Miquèla dans sa bergerie – photo André Abbe

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.