Pourvu que l’on ait une auge, on trouvera les cochons

Maryse, fidèle passadoquienne, nous adresse ces photos prises à Valderoure (Alpes Maritimes) dans l’étable d’une ancienne ferme devenue une distillerie d’huiles essentielles. J’avoue humblement que je ne comprends pas à qui ça servait.. le récipient est trop petit pour des moutons, des chèvres ou des vaches.

Je suis habitué aux bachàs de bois ou de pierre (auges en français) où vont boire les animaux au retour du pâturage.

Un amical bonjour aux Rebuffel de Valderoure

PS : “Pourvu que l’on ait une auge, on trouvera les cochons” est une citation du poète russe Alexandre Pouchkine.

Photo : Maryse Laugier
https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p480x480/71301206_392323341443308_3134924439263641600_n.jpg?_nc_cat=109&_nc_oc=AQkA2EyAAvz4MVBci0yaeHqg2uEcyCvCwBkdKdN5G03M7PxZO8PHozuzzQAO64Obhzv-t2sTD6SYYap5eHwyBMO0&_nc_ad=z-m&_nc_cid=0&_nc_zor=9&_nc_ht=scontent.xx&oh=46aa1ccf24584c57a1fabc69f389790e&oe=5E3CEC5B
Photo : Maryse Laugier
https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.15752-0/p480x480/72389798_2469065786519602_789468345383518208_n.jpg?_nc_cat=105&_nc_oc=AQkrxq--ZeK7oH7PkPStl6kLo7ypJOI8a8-aoPCPSJkJN1TPcNjwORgsuMShYWtuNzeMIKx33LdCuShjeDo8VVJV&_nc_ad=z-m&_nc_cid=0&_nc_zor=9&_nc_ht=scontent.xx&oh=9eea2942c57a6622a5c3038cf18fa1c2&oe=5E220A93
Photo : Maryse Laugier

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.