Dop, dop, dop… un shampoing pour le biathlon

Le championnat du monde de biathlon en Italie est une occasion pour revenir sur l’athlète catalan Martin Fourcade (en photo à droite à côté de l’autre athlète français Quentin Fillon Maillet). Récit d’André Abbe qui a suivi avec émoi, merci André !

Championnats du Monde de biathlon 2020 en Italie - Fillon Maillet et Martin Fourcade - photo AFP
Championnats du Monde de biathlon 2020 en Italie – Quentin Fillon Maillet et Martin Fourcade – photo AFP

J’ai passé mon enfance a écouter sur RMC la réclame “Dop, Dop, Dop, Dop, Dop, Dop tout le monde adopte Dop…”. Je pense à elle chaque fois que j’entends parler de dopage dans le sport…… Il conviendrait de laver la tête de quelques fédérations sportives et de quelques compétiteurs véreux.

On attendait sur la poursuite du Mondial de Biathlon qui se déroule en Italie une victoire du catalan Martin Fourcade. Il est arrivé 4e mais c’est un jeune grenoblois Emilien Jacquelin qui a gagné, compagnon de chambre et ami de Martin.

La veille, le russe Alexander Loginov avait gagné le sprint devant Quentin Fillon Maillet et Martin Fourcade. Alex avait été exclu de toutes compétitions pour dopage, puis il avait été réadmis ce qui avait fait grincer bien des dents. Sa victoire a paru suspecte car il a mis 30 secondes de moins que précédemment sur le même itinéraire.

Les Russes ont été condamnés pour dopage dans plusieurs disciplines, l’athlétisme en premier. C’est un vrai fléau pour la santé des dopés et pour la carrière de leurs adversaires.

Le tricheur Lance Armstrong a été déchu de ses victoires au Tour de France. Ceux qui avaient terminé deuxième ont donc été déclarés vainqueur après coup. Mais qui se souvient de leur nom ? Je pose la question aux fidèles de Passadoc qui nous lisent.

Articles associés

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.