Avé l’assent

André Abbe lors d'une dégustation
De temps à autres, je vais voir où en est la pétition dont notre ami Hervé Guerrera est l’initiateur, pour que la Provence retrouve son nom “Ni Sud, ni PACA mais Provence”.

Je fais partie des 34256 personnes qui l’avaient signée il y a quelques semaines.

Quel est mon accent ? Roquebrunois, varois, provençal, du Midi ? Pas simple. Quand je vais à Paris, il m’arrive parfois d’être pris pour un étranger, italien ou espagnol qui se débrouille en français. Dans un salon des vins on m’avait demandé des infos sur le Barolo. Récemment, je voulais payer un achat avec ma visa et le vendeur m’avait dit “Nous n’acceptons pas les cartes étrangères”.

Ai je donc un vrai “accent du Midi” ? Il y a longtemps à Narbonne, alors que je me disais “occitan” mon interlocuteur m’avait reproché mon accent parisien, trop lisse et sans les RRRRRRRRR roulés, macarel. N’est pas un des frères Spanghero qui veut.

En fait, ce sont nos interlocuteurs qui définissent notre accent, “l’accent c’est les autres” aurait pu écrire Sartre qui avait un nom du Sud et un accent du Nord.

André Abbe

Je me suis inspiré de la fameuse réplique “l’enfer c’est les autres”

%s

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.